Vos applications      EN   |      FR   |   DE

Expertise comptable - Audit - Conseil - Juridique - Social - International

CONSOLIDATION DES COMPTES

Etablir des comptes consolidés ne consiste pas simplement à cumuler les résultats sociaux. Il convient de respecter un certain nombre d’étapes. Qui est concerné ? Comment procéder ?

Consolidation des comptes :
une vision économique et patrimoniale de votre groupe de sociétés

 

Consolidation : Comment ça marche ?

Etablir des comptes consolidés ne consiste pas simplement à cumuler les résultats sociaux. il convient de respecter un certain nombre d'étapes :

  1. Déterminer le périmètre de consolidation
    Il faut choisir les sociétés à retenir pour appliquer une méthode de consolidation.
  2. Arrêter les comptes de toutes les sociétés du périmètre de consolidation
    Elles peuvent avoir des dates de clôture différentes.
  3. Cumuler les comptes individuels des sociétés et éliminer toutes les opérations réciproques
    On élimine les doubles emplois provenant soit d'opérations réalisées à l'intérieur du groupe, soit de liens réciproques entre membres du groupe .
  4. Homogénéiser les comptes individuels des sociétés et réaliser les retraitements consolidés
    Il faut avoir des comptes établis avec les mêmes règles comptables pour toutes les entreprises du groupe consolidé.
Consolidation obligatoire ou facultative : qui est concerné ?
Les sociétés qui exercent un contrôle sur d’autres sociétés ont l’obligation de consolider les comptes des structures qui entrent dans le périmètre de consolidation lorsqu’elles dépassent certains seuils.
La consolidation peut également être mise en place dans tout groupe de sociétés car il s’agit d’un excellent outil de sécurisation du dirigeant, des partenaires (banque,...) et des tiers (clients, fournisseurs,...)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
EnregistrerPublications dédiées

Comptes consolidés : un nouveau traitement de l'écart d'acquisition
Lors de la prise de contrôle d'une entité, il se peut que la valeur payée par l'entité consolidante (l'acheteuse) pour acquérir sa cible ne soit pas en adéquation avec la valeur réelle de l'entité consolidée. C'est ce que l'on appelle l'écart d'acquisition. Depuis 2015. la loi a modifié les règles du jeu concernant le traitement de cet écart dans les comptes consolidés. Explications.
Cet article est paru dans le n°6 de L'EntrePreneur, l'actualité du chef d'entreprise.
Lire l'article

Consolider le résultat de vos sociétés : une bonne idée ?
Quelles sociétés ont l'obligation de consolider leurs comptes ? Pourquoi consolider lorsque l'on n'y est pas obligé ? Qui a intérêt à consolider volontairement les résultats des sociétés d'un groupe ? La consolidation c'est quoi au juste ? Eléments de réponse.
Cet article est paru dans le n°5 de l'EntrePreneur, l'actualité du chef d'entreprise.
Lire l'article

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

TÉLÉCHARGER L'OFFRE
Nous contacter
Vy Guyen
HAU
Expert-comptable, Associé
0 970 824 482
Numéro gratuit
CLIQUEZ ICI
CLIQUEZ ICI
Actualités
13-06-2017   Conseil
FINANCEMENTS, S'Y RETROUVER POUR FAIRE LES BONS CHOIX ?
[+]LIRE LA SUITE
12-05-2017   Social
FLASH SOCIAL - N°6 - MAI 2017
[+]LIRE LA SUITE
10-05-2017   Expertise comptable
PAROLE D'EXPERT : PRÉLÈVEMENT DE L'IMPÔT À LA SOURCE
[+]LIRE LA SUITE
Publications
10-05-2017   Social
FICHE PRATIQUE
LA CONSERVATION DES DOCUMENTS
[+]LIRE LA SUITE
10-05-2017   Expertise comptable
LE POINT SUR...
IFRS 9 - PASSIFS FINANCIERS
[+]LIRE LA SUITE
09-05-2017   Social
PEUT-ON INTERDIRE LES SIGNES RELIGIEUX EN ENTREPRISE ?
[+]LIRE LA SUITE
Ils témoignent