Vos applications      EN   |      FR   |   DE

Expertise comptable - Audit - Conseil - Juridique - Social - International

Les fiches pratiques sont extraites du Guide social de l'employeur mis à jour chaque année. Cette fiche pratique est parue dans le n°24 du Flash Social, webzine mensuel à destination des chefs d'entreprise qui souhaitent rester informés et au fait de l'actualité en matière de droit social et de gestion des ressources humaines. Des infos, des astuces et des conseils chaque mois dans votre boîte mail.

Fiche pratique
le travail du dimanche

Ce qu’il faut savoir :
Le repos hebdomadaire est donné en principe le dimanche. Toutefois du fait de nombreuses dérogations, des salariés peuvent être amenés à travailler ce jour-là. Ces dérogations peuvent être permanentes ou temporaires, soumises ou non à autorisation, applicables à l’ensemble du territoire ou à certaines zones précisément délimitées.

Sanction : Le fait de méconnaître les dispositions du Code du travail relatives au repos hebdomadaire et au repos dominical, est puni soit par une amende administrative de 2 000 € maximum, soit par une amende pénale de 5ème classe.

Qu'en est il du repos hebdomadaire? 

Un salarié ne peut travailler plus de 6 jours par semaine. Il a droit à un repos hebdomadaire d’une durée minimale de 24 h consécutives, accordé en principe le dimanche. Les heures consécutives de repos quotidien (11 h) s’ajoutent à ces heures de repos hebdomadaire.
En conséquence, la durée hebdomadaire de repos est de 35 h dans toutes les entreprises.

Dans quel cas peut on travailler le dimanche ? 
  • Dans les établissements, dont le fonctionnement ou l’ouverture est rendu nécessaire par les contraintes de la production, de l’activité ou les besoins du public, il peut être dérogé, de droit à la règle du repos dominical. Le repos hebdomadaire est alors attribué par roulement, certains salariés seront donc amenés à travailler le dimanche. Sauf accord collectif, les salariés ne bénéficient pas de contreparties spécifiques pour le travail du dimanche.
  • Les commerces de détail alimentaire peuvent ouvrir le dimanche matin jusqu’à 13 h. Les salariés bénéficient d’un repos compensateur d’une journée, par roulement et par quinzaine. Une majoration de 30 % de la rémunération est prévue, mais uniquement pour les salariés travaillant dans les commerces dont la surface excède 400m2.

Information : La liste complète des activités concernées figure à l’article R. 3132-5 du Code du travail (ex : établissements de santé, hôtels, restaurants, pompes funèbres, commerce de détail d’ameublement…).

Existe-t-il des dérogations liées aux conventions ?

Dans les entreprises industrielles, un accord d’entreprise ou à défaut un accord de branche étendu peut prévoir, pour des raisons économiques, la possibilité d’organiser le travail de façon continue et d’attribuer le repos hebdomadaire par roulement. Il n’est pas
prévu de contreparties légales spécifiques.
Dans ces mêmes secteurs, une organisation du travail avec des équipes de suppléance pour les jours de repos est également possible.
La rémunération des salariés de l’équipe de suppléance est majorée d’au moins 50 %.

En matière de travail du dimanche, quelles sont les dérogations accordées par le préfet ou le maire ?
  • Des dérogations temporaires sont accordées par le préfet pour les commerces de détail si le repos des salariés le dimanche est préjudiciable au public ou compromet le fonctionnement normal de l’établissement. L’autorisation est donnée, en respectant une procédure, pour une durée d’au plus 3 ans. Seuls les salariés volontaires peuvent travailler le dimanche. Un accord collectif fixe les contreparties accordées aux salariés. En cas de décision unilatérale de l’employeur approuvée par référendum, les salariés bénéficient du doublement du salaire du dimanche travaillé et d’un repos compensateur.
  • Dans les commerces de détail non alimentaires, où le repos hebdomadaire a lieu normalement le dimanche, ce repos peut être supprimé 12 dimanches par an, par décision du maire. Les salariés perçoivent une rémunération au moins égale au double de la rémunération normalement due pour une durée équivalente et bénéficient d’un repos compensateur équivalent en temps. Seuls les salariés volontaires ayant donné leur accord par écrit peuvent travailler le dimanche.

Information : La liste des dimanches doit être arrêtée avant le 31 décembre pour l’année suivante.

Existe-t-il des dérogations au travail du dimanche liées aux zones géographiques ?

Les établissements de vente au détail mettant à disposition des biens et des services situés dans certaines zones du territoire peuvent donner le repos hebdomadaire par roulement pour tout ou partie de leur personnel. Certains salariés pourront donc être amenés à travailler le dimanche.

Pour ce faire, les établissements doivent être couverts, soit par un accord d’entreprise ou à défaut un accord de branche, soit par un accord conclu à un niveau territorial. Le travail du dimanche se fait sur la base du volontariat et en bénéficiant de contreparties obligatoires, notamment sous forme salariale.

Quatre types de zones sont définis par la loi : les zones touristiques internationales (ZTI), les zones commerciales, les zones touristiques et certaines gares d’affluence exceptionnelle.

Information : Les ZTI ont été fixées par arrêtés à certains quartiers de Paris et de villes de province (Cannes, Deauville, Nice…). Un arrêté a également fixé les gares où les commerces peuvent ouvrir le dimanche (Gares de Paris, Lyon Part Dieu, Bordeaux Saint-Jean…).
Les zones commerciales et les zones touristiques sont fixées par le préfet.

Comment informer les salariés s'ils doivent travailler le dimanche ?

Lorsque le repos est donné collectivement à tout le personnel un autre jour que le dimanche, l’employeur communique, par tout moyen, les heures et jours de repos collectif attribués.
Lorsque le repos n’est pas donné collectivement à tout le personnel le dimanche, l’employeur doit tenir à jour un registre du repos hebdomadaire.

Conseil : Interrogez-nous sur les modalités de mise en oeuvre du travail le dimanche, dans certaines zones géographiques, pour les entreprises de moins de 11 salariés.

> Télécharger la fiche pratique <

Nous contacter
Groupe
SFC
Siège social
04 78 17 17 17
CLIQUEZ ICI
CLIQUEZ ICI
Actualités
27-07-2020   Social
FLASH SOCIAL N°37 - JUILLET 2020
[+]LIRE LA SUITE
24-07-2020   Conseil
COMPTA : L'INFO DURABLE - N°1
[+]LIRE LA SUITE
07-07-2020   Conseil
COMPTA DURABLE REJOINT
LE GROUPE SFC
[+]LIRE LA SUITE
Publications
28-07-2020   Social
ENTRETIEN PROFESSIONNEL «BILAN» : REPORT AU 31.12.2020
[+]LIRE LA SUITE
27-07-2020   Social
INVENTAIRE DES MESURES SOCIALES APPLICABLES AU 1ER JUILLET 2020
[+]LIRE LA SUITE
27-07-2020   Social
ACTIVITÉ PARTIELLE : MODIFICATIONS DES CONDITIONS DE RECOURS
[+]LIRE LA SUITE
Ils témoignent
Information

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à l’enregistrement de nos cookies sur votre terminal si vous continuez à utiliser notre site Web. Vous pouvez refuser leur dépôt dans LA GESTION DES COOKIES.